Comment acheter un bien immobilier à Paris pas cher

Beaucoup de personnes rêvent d’habiter à Paris, la capitale française. Acquérir un bien immobilier pas cher dans cette cité est pourtant difficile. Cependant, en adoptant certaines techniques, il est possible d’y trouver un bien immobilier au dessous du prix du marché. Si vous voulez investir à Paris, suivez ces précieux conseils.

Acheter en fonction de l’état du bien ou de l’usage

Acheter un bien immobilier à rénover est option intéressante pour avoir un appartement pas cher à Paris. En effet, avec cette technique, il est possible de mieux négocier le prix. Selon l’ampleur des travaux de réparation, l’acquéreur peut obtenir une réduction importante qui peut aller jusqu’à 1000€ par mètre carré. Acheter un immeuble pour n’en occuper qu’une partie du bien est aussi un autre moyen d’acquérir un bien immobilier pas cher à Paris. Effectivement, l’acquéreur achètera peut-être l’immeuble à prix onéreux. Cependant, en n’occupant qu’une partie de l’immobilier, il pourra mettre le reste de celui-ci en location. Ainsi, le coût d’investissement lui-reviendra au fur du temps. L’acquéreur peut se faire aidé par une agence immobilière en Ile de France pour acheter un bien immobilier. Pour plus d’infos sur cet achat de bien immobilier cliquez ici.

Les rues les moins chères de Paris

Le prix d’un bien immobilier peut varier en fonction de son implantation. En effet, dans certains quartiers de l’Ile de France, les prix sont plus élevés, tandis que dans d’autres zones, les prix peuvent rechuter à des prix très bas. Dans le quartier de Pont de Flandres, par exemple, le prix moyen du mètre carré tourne autour de 5 900€ alors que dans certaines zones, cela peut atteindre les 10 000€. L’achat d’appartement à Paris 18 s’avère aussi être intéressant. En effet, dans cet arrondissement de Paris, le prix moyen du mètre carré effleure les 6 300€.

Opter pour un local commercial

La réhabilitation d’un local commercial en logement est un moyen astucieux pour acquérir un immobilier pas cher à Paris. En général, les prix des locaux commerciaux sont moins élevés que ceux des habitations. L’écart de prix peut atteindre 10% du prix d’achat en fonction du lieu d’implantation du bien immobilier. En additionnant le prix d’achat au coût de réhabilitation, l’acquéreur s’en sortira encore gagnant. Les coûts de travaux ne sont pas, en effet, si onéreux que ça à l’air. Même dans les quartiers les plus chics de la capitale française, les tarifs sont attrayants. Toutefois, pour ce changement d’usage du bien, il est obligatoire d’obtenir une autorisation de la mairie concernée. Pour en savoir plus sur cette procédure, il est conseillé de se renseigner auprès des autorités compétentes.