Acheter une maison en période de crise est-il une bonne ou mauvaise affaire ?

Acheter une maison

Publié le : 30 mars 20213 mins de lecture

On considérait, et certains d’entre nous le font encore aujourd’hui, que l’achat d’un bien immobilier surtout quand il s’agit d’un appartement ou d’une maison est un investissement financier susceptible de rapporter de l’agent à terme. Il ne l’est plus réellement à cause des circonstances de crise du secteur et des multiples charges qu’il ajoute aux budgets des propriétaires.

Les aspects de la crise immobilière

L’aspect le plus visible et alarmant de la crise du secteur immobilier est celui de la baisse continue des prix des biens immobiliers. Cette baisse que tous les vendeurs des biens immobiliers craignent est continue depuis 2008 en dépit d’une tendance à la hausse entre le troisième trimestre 2009 et le deuxième trimestre 2011. Mais les aspects de la crise ne se limitent pas à cela. La peur de perdre de l’argent est un facteur e panique et de mise sur le marché de plus d’offres de vente immobilière ce qui contribuera à la baisse vertigineuse des prix et l’effondrement du marché.

Nous vous recommandons : Qu’est-ce qu’une bulle immobilière ?

 Acheter une maison ou un appartement n’est plus rentable

Tout investissement doit viser la réalisation de plus de bénéfice à court ou à long termes sinon il n’est pas un bon investissement et la situation actuelle de l’immobilier compromet cet objectif. Si l’on ajoute le financement du bien immobilier aux intérêts des emprunts aux charges de gestion et d’entretien et l’on corrige la somme de tout cela par le taux d’inflation annuelle objectivement égale à celui du taux de croissance des indices immobiliers, on constate que la réalisation de bénéfice est difficile. Le bien immobilier que l’on n’utilise pas pour son propre logement est un bien immobilier qui fait perdre de l’argent.

À découvrir également : Le marché du neuf en France : les tendances

Quels équilibres de marché pour gagner de l’argent en achetant une maison ?

Pour que l’on gagne de l’argent en achetant une maison ou un appartement, les chiffres du marché doivent être comme suit :

  •  Le taux moyen d’inflation sur la durée du remboursement du crédit immobilier doit être  de 1%.
  •  Le taux de croissance des prix de l’immobilier durant toute la durée du remboursement du crédit doit rester à 6% minimum.

Autrement, l’achat d’une maison ou d’un appartement est un facteur d’addition de charges supplémentaires et ne rapporte pas grand-chose. Il peut même au contraire être un facteur de perte d’argent.

——————————–

Sites inspirant le contenu de cet article:

http://graphseobourse.fr

http://lexpansion.lexpress.fr

http://www.laforet-colombes.com

Plan du site