Maisons jumelées à vendre : comment investir dans ce type de propriété

On sait qu’il existe différents types de maisons, qui sont choisies en fonction des besoins et aussi de la disponibilité économique de ceux qui les achètent. Une solution très courante, surtout parmi les familles élargies, est la maison jumelée.

Une villa jumelée est un bâtiment qui convient à deux familles. Dans une maison jumelée, les 2 familles vivent ensemble sans aucune interférence : il y a en effet 2 entrées indépendantes, 2 jardins voisins, 2 remises. Normalement, une villa jumelée est composée de 2 unités symétriques, avec un seul toit ou une seule terrasse.

Que signifie “semi-détaché” ? C’est une option privilégiée surtout pour ceux qui veulent avoir leur famille à proximité ou ceux qui veulent faire un investissement sans être trop éloignés de la propriété pour la gérer plus confortablement, et qui choisissent donc de louer une partie de leur maison.

C’est donc un type de logement très populaire, par exemple si l’on considère une maison jumelée à vendre avec un jardin, la demande est en constante augmentation ! Mais que devez-vous savoir avant d’en acheter un ? Voici quelques points à considérer.

Avantages et inconvénients d’une maison jumelée

Il y a un certain nombre d’avantages et d’inconvénients à prendre en compte si vous décidez de vivre dans une maison jumelée ou d’acheter une maison entière en en louant une partie à titre d’investissement.

Par rapport à une maison individuelle ou à un appartement, une maison jumelée a sans aucun doute ses aspects positifs, notamment :

  • Des coûts moins élevés : en moyenne, il est moins cher de vivre dans une partie d’une maison jumelée (en louant l’autre partie) que de vivre dans une maison individuelle avec la même surface, le même nombre de pièces ;
  • Moins de difficultés à payer l’hypothèque : en louant une partie de votre maison jumelée, vous pouvez obtenir une aide supplémentaire pour payer l’hypothèque ;
  • Proximité de la famille : qu’il s’agisse des parents âgés ou des enfants, avec une maison jumelée, vous pouvez avoir les autres membres de la famille à proximité. Ils vivront dans l’autre partie de la maison, tout en conservant un certain niveau d’indépendance ;
  • Une plus grande sécurité : vous aurez toujours quelqu’un à proximité en cas de besoin ou vous pourrez lui demander de surveiller votre maison lorsque vous partirez en vacances ;
  • Un pouvoir de décision accru : si vous êtes propriétaire de toute la maison, vous pouvez fixer les règles, contrairement à un condominium où vous devrez vous occuper de plusieurs appartements.

Mais il faut également tenir compte d’un certain nombre d’aspects négatifs lorsqu’on décide d’acheter une maison jumelée et d’en louer une partie.

Bien sûr, vous pouvez décider de vivre dans une maison jumelée pour avoir votre famille à proximité, mais si vous avez une bonne relation avec eux, les inconvénients seront réduits !

Coût d’une maison jumelée

Une fois que vous avez décidé d’acheter une maison jumelée, le coût est le facteur le plus important que vous devrez prendre en considération.

Il n’est pas facile de trouver un prix bas pour une telle propriété, et vous devez savoir que les prix varient en fonction de la taille de la propriété et de la région où elle se trouve. En général, les zones résidentielles coûtent plus cher que les zones périphériques et vous devrez comparer les différentes listes de maisons jumelées à vendre pour en trouver une à un prix acceptable.

Vous devez savoir que le prix que vous négociez avec le vendeur n’est jamais le prix final. Vous devez ajouter les frais accessoires et les taxes.

Les frais de notaire sont un poste de dépense important pour ceux qui achètent une maison, en effet il est difficile de descendre en dessous de 1500 euros et pour les propriétés qui dépassent 300.000 euros on peut aller autour de 2500 euros. Vous devrez également tenir compte de la commission de l’agence immobilière, qui se situe généralement autour de 2 à 3 % (TVA) de la valeur du bien.

Cependant, il existe des avantages fiscaux dont vous pouvez bénéficier et qui vous permettront de réduire le coût d’achat de votre maison jumelée.

Transformation d’une maison individuelle en maison jumelée

Si vous êtes déjà propriétaire d’une maison individuelle et que vous souhaitez la transformer en maison jumelée (par exemple parce que vous voulez en donner une partie à votre enfant), vous allez alors procéder à ce que l’on appelle le fractionnement des unités immobilières.

La division d’un bien immobilier est très pratique, car elle augmente la valeur du bien (puisque vous créez deux logements plus petits et plus populaires sur le marché) et vous aurez également une source de revenus supplémentaire si vous décidez de louer, ou vous obtiendrez plus d’économies si vous décidez de créer un logement séparé pour votre famille. De plus, en réduisant la taille de l’unité de logement, vous pouvez réduire vos frais de fonctionnement.

Comment diviser une unité de propriété ?

Tout d’abord, il est nécessaire de notifier à un technicien (architecte, géomètre ou ingénieur) appelé CILA le début des travaux ou, en cas d’interventions sur des éléments structurels, tels que les murs porteurs ou les planchers, ou de changement d’utilisation, le rapport certifié de début d’activité (SCIA). Il s’agit de deux dossiers à remettre à la municipalité pour lesquels un projet structurel élaboré par un technicien et déposé auprès de l’ingénieur civil est nécessaire.

En outre, il est nécessaire de déposer la mise à jour cadastrale : il est nécessaire de mettre à jour le plan au cadastre ainsi qu’à la municipalité et au levé cadastral afin de communiquer au fisc les différents revenus sur lesquels calculer les impôts. Le changement cadastral entraînera la suppression du précédent subordonné, qui sera remplacé par deux nouveaux.

Enfin, en ce qui concerne la charge de l’urbanisation, il convient de noter que le fractionnement augmentera la charge de l’urbanisation, même si elle est réalisée sans travaux de construction, les coûts devront être payés. Il y aura une obligation de payer les redevances d’urbanisation dans une mesure réduite, en tenant compte du montant déjà payé dans le passé.

Trouver des maisons jumelées à vendre

Une fois que vous aurez pesé le pour et le contre d’une telle maison, vous devrez savoir où trouver des villas jumelées à vendre afin d’économiser sur l’achat et de faire le meilleur investissement.

On a dit que l’achat par l’intermédiaire d’une agence immobilière implique le paiement d’une commission proportionnelle à la valeur du bien, et même si le vendeur est un particulier, vous devrez quand même payer des frais de notaire, souvent élevés.

Une alternative que peu de gens envisagent est la vente aux enchères immobilières judiciaires. Il arrive qu’un bien soit vendu aux enchères alors qu’il appartient à des sociétés en faillite ou qu’il fait l’objet d’une procédure d’exécution immobilière. Le tribunal ordonne alors la vente forcée des biens appartenant à ces sociétés pour indemniser les créanciers.

On peut souligner les nombreux avantages de ce type de vente, qui concerne des prix bas, parfois inférieurs à la valeur marchande de l’immobilier, de sorte que vous pouvez faire des affaires très intéressantes, avec un peu de patience et même un peu de chance. Mais aujourd’hui, vous pouvez également profiter des ventes aux enchères télématiques pour acheter des maisons jumelées à vendre, qui n’impliquent pas la nécessité pour l’acheteur de se rendre en personne à la Cour pour participer à la vente.

En effet, il existe des portails web spécialisés qui vous permettent de participer à une vente aux enchères de ce type en ligne, simplement en vous inscrivant. Vous pouvez également télécharger tous les documents nécessaires, consulter les détails des biens et examiner les évaluations. Tout cela suivant une procédure claire et transparente, autorisée par le tribunal compétent. Et en dépensant beaucoup moins si la vente aux enchères avait eu lieu en personne !