Relance de l’immobilier dans le projet de budget de 2015

budget de 2015

Publié le : 19 janvier 20164 mins de lecture

Pour éviter la crise immobilière et plus particulièrement celle du logement social, le gouvernement français renforce son effort pour la relance su secteur du logement de l’égalité des territoires et de la ruralité.

Environ 15 milliards d’euros pour la relance du secteur

En additionnant le budget réservé au ministère de du logement, de l’égalité des territoires et de la ruralité et à son personnel, avec celui de tous les établissements administratifs du ministère pour faire face aux problèmes de logement en France on note que la somme s’élève à plus de quinze milliards d’euros. Toutes ses ressources sont affectées à la recherche de solutions pour les problèmes du logement. C’est ce qu’a déclaré Sylvia Pinel, la ministre du logement dans le cadre d’un plan de relance pour la construction qui comporte plusieurs mesures.

Nous vous recommandons : Loi logement : les nouveautés 2018 enfin présentées

Le renforcement du prêt à taux zéro

Dans le cadre de l’encouragement des investissements, de l’accès à la propriété et du développement et soutien du logement social et des travaux de rénovation entre autres, la politique du gouvernement renforce les crédits immobiliers à taux zéro par certaines mesures dont :
– Relevé les plafonds des ressources qui déterminent les conditions de remboursement des prêts.
– L’allongement de la durée du prêt et celle de son remboursement pour certaines tranches de ressources.
– L’augmentation du montant des prêts accordés dans les zones moins tendues.

Un nouveau zonage en France

Depuis 2009, le zonage en France est toujours le même. Sa révision dans le cadre de la nouvelle politique de relance du secteur du logement vise à tenir compte de la réalité du marché immobilier. Environ 1200 communes ont été reclassées pour mieux adapter les dispositifs législatifs avec les difficultés du secteur du logement et les moyens pour y faire face (l’investissement locatif, les logements intermédiaires, les prêt à taux zéro…)

Renforcer le PAS (prêt accession sociale)

Pour permettre l’accès à la garantie public à davantage de ménages à revenus modestes, les plafonds de ressources pour les prêts d’accession sociale sont augmentés et harmonisés avec le prêt à taux zéro.
Fixation des prix et loyers des logements intermédiaires
Une nouvelle offre de logement dits logements intermédiaires est créée pour permettre aux revenus modestes d’accéder au logement dans la situation ou l’écart des prix entre le parc de logement social et le parc privé est très grand. Les prix des logement, leurs loyers sont plafonnés et une politique de construction de 50000 logements par an par l’état et de 25000 logements par la caisse des dépôts est mise en place.

—————————

Sites inspirant le contenu de cet article:

http://infos.trouver-un-logement-neuf.com

http://www.gouvernement.fr

http://www.laforet-colombes.com

Plan du site