Logement non occupé par le propriétaire : Comment se prémunir ?

Logement non occupé

En cas de logement non occupé par le propriétaire, le meilleur moyen de se prémunir est de souscrire à une assurance habitation. Celle dont il est question ici est l’assurance PNO. De quoi s’agit-il ? Qui doit y souscrire ? Quels sont les risques qui sont couverts ? Nous vous apportons des éléments de réponse à la suite.

L’assurance habitation PNO, quésaco ?

logement non occupéLorsqu’un bien immeuble est mis en location, la personne qui l’occupe doit obligatoirement souscrire à une assurance. On parle de l’assurance du locataire. Mais parce que cette dernière ne couvre pas tout il est prévu une autre assurance habitation. C’est l’assurance PNO ou assurance propriétaire non occupant. L’existence de celle-ci date de la loi Alur du 24 mars 2014.

Comme son nom l’indique très clairement, cette assurance est destinée aux propriétaires qui possèdent un bien locatif qu’ils n’occupent pas. Ayant une importance particulière en cas de vacance du bien locatif, il s’agit d’une assurance qui prendra en charge des sinistres qui pourraient survenir. Elle est en ce sens fortement conseillé aux propriétaires, quoique dans certains cas la loi en fait une obligation.

L’assurance habitation propriétaire non occupant, pour qui ?

Une assurance habitation propriétaire non occupant est destinée aux biens mis en location. Si vous êtes propriétaire d’une maison dans laquelle vous habitez des articles sur 123immo.info vous renseignent sur les assurances adaptées. Les propriétaires qui sont très précisément visés par le texte de loi sont ceux qui possèdent un bien immobilier en copropriété. Si tel est votre cas, que vous y voyez on non un intérêt vous devez souscrire à une assurance contre les risques de responsabilité qui pèsent sur vous.

Souscrire à une assurance habitation PNO est toutefois recommandé quand bien même vous êtes propriétaire d’une maison individuelle. Elle vous protégera si jamais votre responsabilité civile était mise en cause. Selon les termes et conditions du contrat signé, elle offre aussi une certaine protection juridique. En cas de litige avec le locataire vous pourrez ainsi bénéficier d’une assistance et de conseils de spécialiste. Cette assurance reste cependant recommandée surtout pour ses garanties.

L’assurance habitation PNO, quelles sont les garanties proposées ?

Avec une assurance habitation propriétaire non occupant en cas de sinistre entre deux locations vous n’aurez pas à faire face à toutes les dépenses tout seul. Elle reste importante même en cas d’occupation du logement. Soit que le locataire ait manqué à ses obligations et n’ait pas souscrit à une assurance. Soit qu’il l’ait fait, mais que la couverture dont il bénéficie soit limitée à certains sinistres.

L’assurance propriétaire non occupant protège en effet contre un plus grand nombre de risques. C’est le cas par exemple de l’incendie, des tempêtes et catastrophes naturelles ou encore des dégâts causés par les eaux. Les dommages causés par le gel par exemple sur les canalisations peuvent aussi être couverts. Le champ des garanties est vaste, chaque contrat étant adapté aux attentes et besoins du propriétaire.

Le meilleur moyen pour un propriétaire de se prémunir lorsqu’il n’occupe pas son bien est de souscrire à une assurance habitation PNO. La loi Alur vous informe davantage sur celle-ci ainsi que sur diverses mesures relatives à la location. Rendez-vous sur ce site pour prendre connaissance de l’ensemble de ces dispositions.