Louer une maison, un guide pour les propriétaires et les locataires

La saison des déménagements arrive à grand pas. Pour éviter les mauvaises surprises, assurez-vous de vérifier ces points importants avant de louer un appartement ou une maison. Cet article vous accompagnera, et ce, que vous soyez locataire ou propriétaire. 

A. Louer une maison : à quoi faut-il faire attention ?

Un contrat de bail implique la relation entre deux parties : le propriétaire d’une part et le locataire d’autre part. Les deux parties doivent protéger leurs intérêts et se prémunir contre les mauvaises surprises, mais en même temps honorer leurs devoirs. À quoi il faut faire attention lorsqu’on loue une propriété ?

1. Conseils aux propriétaires

Du côté du propriétaire, il y a toujours, et c’est compréhensible, la crainte de mettre dans la maison quelqu’un qui ne paie pas et il est donc légitime de choisir soigneusement son locataire, compte tenu du temps qu’il faudrait pour l’expulser. D’autre part, la charge fiscale sur un logement vacant est assez lourde, il n’est donc absolument pas pratique de garder un appartement vide. À cette fin, il est donc légitime de s’enquérir de la stabilité de l’emploi du candidat locataire en lui demandant une copie de sa dernière fiche de paie ou de sa dernière déclaration d’impôts, et d’assurer ainsi une certaine sécurité de paiement. Une autre astuce consiste à demander une garantie bancaire. Ainsi, en cas d’insolvabilité du locataire, le propriétaire peut contacter la banque pour recouvrer les arriérés. C’est ce que l’on appelle la garantie à première demande.

Il est important que la garantie comprenne cette clause, car sinon le crédit ne peut être recouvré avant que la banque ne l’ait elle-même recouvré auprès du débiteur. Il est également possible de souscrire une assurance de loyer, qui peut couvrir non seulement le paiement d’arriérés allant jusqu’à 12 mois, mais aussi d’éventuels dommages, et même les frais de justice. Une chose très utile à faire est de tout mettre par écrit, non seulement le contrat, mais aussi un inventaire de l’état des biens, afin de se prémunir contre tout dommage causé par le locataire. Dans tous les cas, le propriétaire doit donc absolument éviter que le locataire prenne possession du bien sans avoir payé le premier mois de salaire et l’acompte.

2. Conseils aux locataires

Cependant, le locataire doit également veiller à ses propres intérêts. Tout d’abord, il faut dire que la crise économique a augmenté le nombre d’Italiens à la recherche d’une maison à louer, compte tenu de la difficulté d’accès à la propriété. Ceux qui recherchent une maison doivent être prudents lorsque le loyer proposé est trop bas par rapport à la moyenne de la région, il convient donc de faire une petite étude de marché à ce sujet. Lors de la visite du bâtiment, il est nécessaire de vérifier le fonctionnement des systèmes et de contrôler les robinets, les volets et autres mécanismes. Il est également nécessaire de vérifier la correspondance entre les mètres carrés déclarés et les mètres carrés réels, ainsi que la correspondance entre la catégorie cadastrale et l’utilisation du bien. Une fois que vous avez trouvé la propriété, il n’y a absolument aucun frais à payer avant de signer le contrat.

Au moment de la stipulation, vous devez toujours obtenir un reçu pour la caution versée : pour laquelle la loi prévoit un maximum de 3 mensualités, sinon vous risquez de ne pas la recevoir en retour lors de la libération du bien. Ce dépôt, entre autres choses, doit également être restitué avec les intérêts accumulés au fil des ans, qui ne seront pas une somme importante, mais qui sont dus. L’inventaire, ainsi que les photos prises au moment de l’entrée, peuvent également être utilisés par le locataire lui-même, afin d’éviter une demande injuste de frais d’entretien excessifs. Au contraire, au moment de quitter la maison, il est bon de rédiger un rapport de sortie, qui décrit l’état de la propriété. Une fois signé par le propriétaire, il ne peut plus être contesté. Enfin, dès que vous prenez possession de la maison, il est nécessaire de faire le tour des commodités le plus rapidement possible, car le nouveau locataire ne peut en aucun cas être responsable des dettes du locataire précédent.